investissement locatif
investissement

Conseils pratiques pour réaliser un meilleur investissement locatif

Si vous êtes débutant dans le domaine de l’investissement locatif, il est nécessaire que vous démarriez sur de bonnes bases. Pour cette première opération, les conseils pratiques suivants vous donneront une idée pour avancer plus vite dans le secteur. Ils regroupent les éléments ci-après : rappel sur l’investissement locatif, l’étude de marché, le choix du financement, le recours à la défiscalisation et la sélection du locataire.

Investissement locatif en quelques mots

Dans le monde de l’immobilier locatif, l’investissement signifie acheter un établissement en vue de le louer. Le propriétaire qui se lance dans un investissement immobilier reçoit ensuite un revenu complémentaire qui constitue un patrimoine pour lui. Quand il investit dans ce domaine, il bénéficie d’avantages fiscaux divers. C’est le cas par exemple d’un impôt sur le revenu réduit. Lorsqu’un engagement de location est effectué, le gouvernement accorde des déductions d’impôt.

Étude de marché sur l’immobilier locatif

Le choix de l’immobilier à acheter et à mettre en location doit dépendre de certains critères. Il faut dans ce cas faire une étude de marché en analysant les options suivantes :

  • La localisation géographie où la population est en accroissement continu
  • Un immobilier près des infrastructures commerciales, des écoles et des transports communs
  • Voir les demandes de logement dans diverses régions
  • Connaître le prix du m◊ d’un logement afin de comparer l’acquisition et la mise en location future de l’établissement

C’est le résultat de l’analyse effectuée sur ces points qui permettent au futur propriétaire de louer un établissement et de recevoir un loyer régulier. Les contraintes seront très minimes avec une étude bien spécifiée.

Choix du financement

En termes d’investissement, le choix du bien ne doit pas se faire sans objectif précis. Cela dit, l’objectif de votre achat immobilier réside sur le fait de recevoir un loyer en permanence. Mettez donc votre chance de ce côté. N’investissez pas dans un immobilier qui n’apportera pas de revenu pour vous. Lorsque vous choisissez un établissement à acheter, considérez les points suivants :

  • Choisir une offre avec un apport réduit de 10%
  • La durée de l’emprunt est limitée sur 20 ans

Les mensualités ne seront pas trop élevées avec ces critères et vous n’aurez pas à vous stresser là-dessus.

Le recours à la défiscalisation

L’investissement locatif est avantageux et bénéficie davantage, car le gouvernement incite la population à nager dans ce marché. Le dispositif Pinel offre par exemple une réduction partielle de votre impôt. Le calcul se fait sur 6, 9 et 12 ans. Ne pensez pas donc recevoir une rentabilité importante lorsque vous entrez dans l’investissement locatif. Songer à tous les avantages fiscaux qui en résultent.

Sélection du locataire

Qui ne rêve pas d’avoir un locataire qui paie régulièrement son loyer ? Il faut néanmoins demander une garantie aux locataires, car il est difficile de rencontrer un meilleur preneur. La caution est la plus courante dans les situations pareilles. Comme vous ne serez pas en mesure de savoir à qui vous avez à faire, ne sous-estimez pas les garanties. Concernant les colocations par exemple, l’intégralité du loyer peut servir de caution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *